Je pleurerai plus tard de Mathieu Bertrand

410dNSZDeKL

4ème de couverture :

Ils sont morts. Tous les deux. Ce jour-là, j’ai tout perdu. Mais pire encore… j’ai perdu mon âme.
Couché dans ma cellule, j’observe le mouvement de balancier d’un nœud de pendu. Dans quelques minutes, mon cou s’y brisera. Quand plus rien ne vous raccroche à la vie, la mort devient une échappatoire plutôt acceptable.Huit semaines. Huit putains de semaines qui m’ont fait basculer dans une haine qui dictait mes pensées autant que mes actes.
Impossible de s’extirper de ce carcan que représente l’envie de vengeance. Ça part d’une promesse, ça se transforme en rage et ça s’installe dans votre tête pour n’en sortir que lorsque vous êtes un meurtrier…

Mon avis :

Il avait tout pour être heureux… Directeur de prison, une femme, un petit garçon. Le meurtre de l’enfant va tout faire s’effondrer… son épouse va se suicider…
Le sentiment de vengeance va naître et grandir. La loi du Talion.

L’auteur aborde un sujet difficile : jusqu’où peut-on aller dans la vengeance ? D’ailleurs… se venger ? Abandonner cette idée ?
Lui a décidé d’aller jusqu’au bout, pour tenir sa promesse, faite à sa femme. Mais rien ne l’apaisera.

On passe de l’émotion à la haine, sans aucun voyeurisme et les sentiments sont bien décrits. C’est une écriture fluide, et on enchaîne les chapitres sans temps morts. J’aurais aimé plus de scènes dures mais c’est un très bon moment de lecture que je recommande.

Ma note : 17 / 20

 

Un commentaire sur “Je pleurerai plus tard de Mathieu Bertrand

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s