Mort d’une bougie de Valérie Valeix

4ème de couverture :

Suivie du fidèle Lebel, Audrey se rend à Paris, missionnée par le magazine L’Abeille de France pour un reportage sur la prestigieuse institution Cire Marie. Ils posent leurs bagages dans une chambre d’hôtes du quartier de Saint-Germain-des-Prés, où est installée la célèbre boutique de bougies parfumées.
Tandis qu’Audrey part à la rencontre de Serge Gagnon, le patron de la maison, elle fait la connaissance d’une ancienne commissaire de police, Danielle Thiéry. Celle-ci est présente lorsque Audrey découvre le directeur dans son bureau, étouffé à l’aide d’un sac en papier de la marque.
Le lendemain, un jeune travesti brésilien est retrouvé congelé au domicile normand de Gagnon. Si les deux hommes se connaissaient, aucun lien ne peut être établi entre les meurtres.
C’est sans compter sur la perspicacité des deux femmes, Audrey et Danielle, nommées par le procureur pour seconder dans cette enquête le commandant Ségur des Sections de Recherches de Gendarmerie…

Mon avis :

Nous retrouvons le belle apicultrice, Audrey, accompagnée de Danièle Thiéry.

Les livres de Valérie sont très sympa à lire, sans prise de tête. L’histoire est bien menée, elle sait nous tenir en haleine, avec de bons rebondissements.
La lecture tient ses promesses. Il va falloir compter avec Valérie !!!

Merci aux éditions Palémon

Ma note : 17 / 20

3 commentaires sur “Mort d’une bougie de Valérie Valeix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s