À vif de René Manzor

4ème de couverture :

Dans la forêt qui borde le village de Gévaugnac, on découvre une toute jeune fille brûlée sur un bûcher. La capitaine Julie Fraysse, du SRPJ de Toulouse, est priée de différer ses vacances et de consulter Novak Marrec, le policier qui a mené l’enquête sur des meurtres très similaires, attribués à un mystérieux « Immoleur » jamais arrêté.
Le problème c’est que Novak est interné en hôpital psychiatrique. Depuis son échec dans l’affaire de l’Immoleur, ce flic intelligent, cultivé et peu loquace est atteint de troubles obsessionnels délirants : par moments son cerveau lui crée de fausses certitudes, qu’il n’arrive pas à distinguer de la réalité.
Convaincu que l’Immoleur est de retour, Novak se lance à corps perdu dans l’enquête avec Julie. Mais comment découvrir la vérité quand votre propre esprit joue contre vous ? Parviendront-ils à mettre au jour les secrets de la petite communauté de Gévaugnac ?

Mon avis :

Julie va devoir faire équipe avec un ancien policier, Novak, interné à cause de son enquête de l’époque qui l’obsédait, qui concernait l' »Immoleur ». Il ne fut jamais attrapé, et cela a eu et a toujours un impact psychologique sur Novak.

Tout est dans la profondeur, dans la manipulation psychologique des lecteurs. René réussit encore un tour de maître avec cet excellent ouvrage. Il a l’art et la manière de vous entraîner facilement dans son écriture et ses histoires.
Le final est très surprenant et m’a laissé un peu dubitative, pleine de questionnements. Je n’en dirai pas plus ; je vous laisse la découverte !

Ma note : 18,5 / 20

Un commentaire sur “À vif de René Manzor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s